Australie

Australie : 10 infos pratiques pour s’installer (Expat ou PVT)

Bonjour à tous aujourd’hui on va parler de l’Australie et on va parler de l’installation en Australie : 10 infos pratiques pour réussir son installation en Australie.

Alors je voulais partager avec vous des informations pratiques pour s’installer en Australie parce que, comme vous le savez, j’y ai vécu deux ans et sur deux visas différents. Moi j’ai fait le « Special Program Visa » et le « Working Holiday Visa ». Donc je vous ai fait un mode d’emploi avec 10 infos pratiques pour pouvoir vous installer en Australie sans souci. No worries!

Le visa

Ok on démarre avec le numéro 1, et bien évidemment c’est le visa. Il va falloir faire votre demande de visa, même si vous y allez juste en touriste, il faut un visa. En fonction de ce que vous pouvez prétendre vous aurez « evisitor », vous aurez peut-être un « Student visa », un « Special Program », un « Working Visa », « Working Holiday Visa ». Peu importe, je vous les liens vers le site de l’immigration australienne pour voir les conditions pour avoir ces visas.

Les documents à prendre avec soi

Ensuite après le visa vient à les documents à emporter. Avant de partir en Australie il va falloir faire attention à avoir certains documents dont vous aurez besoin. Donc ça commence par le « Visa grant notification ». C’est la preuve comme quoi vous avez bien un visa pour entrer sur le territoire australien. Je vous rassure normalement c’est automatique mais on sait jamais, prenez, imprimez votre visa web notification.

Ensuite il vous faut bien sûr le passeport. Et il faut qu’il soit valide 6 mois après la date de fin de votre visa. Ce que je vous conseille aussi en général, quand vous faites votre passeport, on vous donne un petit reçu avec un numéro. Ce numéro peut être utile si vous avez un problème un jour avec votre passeport et que vous devez aller à l’ambassade, on risque de vous le demander. Donc je vous conseille de garder une trace quelque part de ce numéro. On sait jamais vous en aurez peut-être besoin.

Ensuite ça va être le permis de conduire. Si vous avez un permis de conduire français, vous pouvez conduire pendant un an en Australie. Vous pouvez aussi faire le permit international. Moi on me l’a jamais demandé on m’a toujours demandé plutôt mon permis. Surtout que maintenant les petits permis ont la même forme que les permis de conduire australiens. Donc voilà ça n’a jamais posé de problème mais en général, pour voyager on dit qu’il vaut mieux prendre son permis international donc si vous avez le temps de le faire, faites votre permis international.

Voilà ensuite il vous faudra un casier judiciaire vierge, donc ça vous pouvez en faire la demande depuis la France.

Il vous faudra aussi – et ça on a tendance à l’oublier – une copie d’extrait de naissance. Ça si vous avez des démarches à faire pour les visas là-bas,il le faudra. Donc pensez à en faire la demande tant que vous êtes en France et à l’emmener avec vous.

Puis, petit détail pratique, mais ça serait bien d’avoir quelque chose qui prouve que vous êtes assurés et le numéro de votre assurance maladie. L’assurance maladie que vous avez contractée, pour si jamais vous avez un problème. Renseignez-vous sur comment contacter votre assurance maladie, pour pouvoir bénéficier des soins.

L’assurance maladie

L’info pratique numéro 3 qui suit est logique : c’est penser à souscrire à une assurance maladie. Donc moi j’avais tester Chapka et Bupa. Donc ça va dépendre de quelle garantie vous souhaitez. Chapka c’est très bien pour les « Working Holiday Visa » elle est pas mal complète, elle est assez connue. Bupa, moi je l’avais prise parce que pour le « Special Program Visa » ils demandaient à ce qu’on soit extrêmement bien couvert. Je crois qu’ils demandaient à ce qu’on soit couvert jusqu’à un million de dollars australiens pour l’hospitalisation. Et donc là il a fallu que je choisisse Bupa.

Après vous pouvez aussi demander à votre mutuelle française, si vous faites un voyage pas trop long. C’est possible qu’elle vous couvre à l’étranger pendant une certaine période.

Le logement

Ensuite l’info pratique numéro 4, elle va concerner le logement : comment trouver un logement ? Donc l’idéal pour trouver un logement en Australie c’est de visiter une fois sur place. Moi ce que j’avais fait c’est que j’avais pris un AirBnB pendant une semaine. Comme ça, j’étais tranquille, j’avais le temps de visiter des appartements. Ça va vite, il y a pas mal de logements mais – surtout dans les grandes villes. Mais histoire d’être « secure », j’avais pris une semaine en AirBnB. Après j’ai fait mes petites visites et j’ai choisi ceux que je préférais.

Pour vous donner du vocabulaire qui peut vous aider lorsque vous faites vos recherches d’appartement en Australie. Il faut savoir qu’on les prix sont affichés à la semaine. Donc par exemple si vous voyez 200 dollars, c’est pas au mois, chez nous c’est au mois mais chez eux c’est à la semaine. Ça va être perturbant au début. Ne vous faites pas avoir : 200 dollars la semaine par exemple.

Au niveau du vocabulaire on va avoir par exemple le « private room », ça c’est une chambre pour vous tout seul. Le « shared room », c’est une chambre que vous partagez avec quelqu’un. « Single room », c’est une chambre avec un lit simple. « Double room », c’est une chambre avec un lit double. « Flat share » c’est un appartement en coloc et « house share » c’est une maison en coloc. « Bond » c’est la caution, « furnished » ça veut dire que l’appartement il est meublé. Ensuite « bills included », ça veut dire que les charges sont comprises. Si vous voulez faire une visite, vous pouvez demander si on peut « to arrange an inspection ». Voilà par exemple.

En général en Australie on vous demandera deux semaines de caution d’avance et la plupart des charges sont comprises. C’est à dire que l’eau, l’électricité, normalement vous n’avez pas à vous en occuper. Mais pensez peut-être à demander pour internet.

Le numéro fiscal

L’info pratique numéros 5 et ça va être le « Tax file number ». Donc là c’est le TFN : il va falloir en faire la demande. Si vous n’êtes pas juste un touriste en Australie, vous aurez besoin de votre TFN. Il vaut mieux le faire une fois que vous avez trouver votre logement puisqu’en fait il met 28 jours à vous être envoyé et il est envoyé à l’adresse que vous indiquez. C’est pour ça que je l’ai mis après avoir trouvé son logement.

En fait ça correspond concrètement à votre identité pour vos impôts. Donc c’est votre numéro fiscal. Donc là il faut faire la demande en ligne sur le site de ATO, je vous mets le lien comme ça vous l’aurez directement.

L’abonnement téléphonique

Voilà, une fois que vous avez fait ça, une autre une autre info pratique, un autre élément à faire une fois que vous installez en Australie, ça va être avoir un numéro un australien, puisque vous n’allez pas utiliser votre numéro un français, vous allez exploser le forfait. On va plutôt aller chercher un numéro australien.

Les numéros de portable en Australie commencent par 04. L’indicatif pays l’Australie c’est + 61. Vous savez en France, quand on veut appeler depuis l’étranger un numéro français, on fait + 33, et bien là pour appeler en Australie ont fait + 61. Et donc là elle va falloir choisir un opérateur, donc vous avez le choix : les principaux, les plus connus ça va être « Optus »,  « Vodafone », « Amaysim »… Et après il va falloir choisir votre abonnement.

Moi j’avais pris « Optus prepaid », 30 dollars, je crois qu’il y avait 35 GB et ça durait 28 jours après je pouvais recharger.

Là pareil, pour le vocabulaire, « mobile plan » c’est un forfait téléphonique. Qu’est-ce que vous avez ? « prepaid » c’est prépayé. Et Gigabyte, c’est GB, c’est Go chez nous, c’est un gigaoctet.

Le compte bancaire

Alors info pratique numéro 7, ça va être pour ouvrir un compte en banque australien. Pour recevoir votre paie, pour pouvoir payer, tout ça, il va vous falloir un compte en banque australien. Pour ouvrir un compte en banque australien, il vous faut :

  • votre passeport,
  • un numéro de téléphone australien – donc c’est pour ça que j’ai mis dans cet ordre-là
  • votre TFN mais bon ça à la limite, vous pouvez l’ouvrir sans et le renseigner plus tard,
  • une adresse en Australie

Vous pouvez pré-ouvrir le compte en ligne est ensuite aller en banque ou aller directement en banque pour ouvrir votre compte.

Au niveau du vocabulaire on a un « deposit account », c’est un compte courant ou un compte chèque. Un « saving account » c’est un compte épargne.

Pareil, vous avez le choix au niveau des banques. Les plus connues ça va être la Westpac, donc c’est celle que j’avais pris. Après il y a ANZ, the Commonwealth Bank par exemple.

La superannuation

L’info pratique numéro 8, elle concerne la cotisation retraite en Australie ce qu’on appelle en Australie. Ce qu’on appelle en australien la « Superannuation » ou « Superfund ». En Australie comment ça se passe ? C’est chacun qui cotise individuellement les cotisations retraite de l’employeur.

Donc quand vous travaillez, en plus de votre salaire, l’employeur, il cotise pour vous à votre retraite. Donc là il y a plusieurs solutions :

  • soit vous, vous ouvrez un compte Superannuation bank, donc auprès de votre banque. Alors là il faut s’assurer que ce compte est gratuit et vous pouvez retirer les fonds à tout moment. A chaque fois vous avez un employeur ou un nouvel employeur, vous lui communiquer les coordonnées ce compte et lui versera les cotisations sur ce compte-là. Et une fois que votre séjour sera terminé, en tant que résident temporaire, une fois que vous retournez en France, vous pouvez récupérer cet argent. Donc là vous ferez les démarches auprès de la banque pour récupérer cet argent.

  • Soit vous ne faites rien et vous laisser l’employeur cotiser à l’organisme de Superannuation qu’il a choisi, en votre nom et il vous donne les coordonnées de ce compte. Et pareil, une fois que vous partez de France vous contactez les organismes Superannuationet vous récupérez cet argent.

Le cours du dollar

Alors l’info pratique numéro 9, elle va concerner le cours du dollar. Étant donné que vous allez sûrement garder un compte, au moins de façon temporaire en France, et que vous aurez peut-être besoin de faire des virements ou quelque chose comme ça entre vos deux comptes, il va falloir garder un œil sur le cours du dollar Australien par rapport à l’euro, pour voir si il y a des jours où il vaut mieux faire un virement plutôt qu’un autre à votre avantage.

Les documents à faire pour travailler

Pour terminer l’information pratique numéro 10, et bien ça va être les documents utiles à faire si vous voulez travailler. Donc là je pense à deux situations. La première, c’est si vous voulez travailler avec les enfants. La deuxième si vous voulez travailler dans la restauration avec l’alcool notamment.

Si vous voulez travailler avec les enfants, on vous demandera le « Working with children check ». Donc ça vous pouvez le faire en ligne et en fait ça sert à vérifier les antécédents de toute personne qui veut travailler avec les enfants.

Et pour les personnes qui veulent travailler dans la restauration et notamment avec le service d’alcool, il faudra le RSA, donc le « Responsible service of alcohol ». Donc là vous pouvez le faire en ligne ou en présentiel et c’est toutes les règles en gros de quand, comment est-ce qu’on peut servir de l’alcool à quelqu’un.

Donc voilà pour ces dix infos pratiques pour une bonne installation en Australie. Si vous avez pour projet vous installer en Australie, vous êtes déjà allé et vous avez des choses à compléter, n’hésitez pas à mettre dans les commentaires voilà moi je serais ravie de vous lire je dis merci et à bientôt.

Pour plus d’articles sur l’Australie, cliquez ici.

Un commentaire

  • נערת ליווי

    A fascinating discussion is worth comment. I do think that you ought to publish more about this issue, it may not be a taboo matter but typically folks dont speak about such topics. To the next! Cheers!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.