Langues

Les bébés de 4 mois : des petits génies en langues

Est-ce que les bébés de 4 mois sont capables d’identifier une erreur grammaticale dans une autre langue que la leur ? C’est la question qu’on va se poser aujourd’hui.

Alors aujourd’hui on va plonger directement dans le sujet puisqu’on va parler des bébés. En particulier des bébés de 4 mois. Et on va se demander s’ils peuvent identifier une erreur grammaticale dans une nouvelle langue. Dans une langue inconnue qui n’ont jamais entendue.

Les études sur les bébés et les langues

Il faut savoir qu’il y avait beaucoup d’études qui ont montré qu’un enfant arrivait à détecter et à comprendre une erreur grammaticale dans sa langue maternelle à environ 17 mois. Mais il y a aussi des études qui ont été faites sur les nourrissons de 2 mois. Elles montrent qu’ils arrivent à détecter l’ordre des phrases, l’ordre des mots dans une phrase et à repérer les changements entre deux phrases dès l’âge de 2 mois.

Il y a aussi des études qui montrent qu’à partir de 3 mois, ils sont sensibles à la répétition des phrases. Donc en fait ces études montrent que les nourrissons ont une mémoire verbale et qu’ils ont une capacité à discriminer les sons.

Focus : étude sur les bébés de 4mois

Du coup il y a des chercheurs en neuropsychologie de l’institut allemand Max Planck qui ont cherché à savoir si les nourrissons pouvaient identifier, repérer une erreur grammaticale dans une langue inconnue pour eux, à partir d’audio préalablement pensés.

Donc en fait, grâce à l’étude des réponses cérébrales des bébés, ces chercheurs elles voulaient savoir si les bébés arrivaient à faire la différence entre une phrase grammaticalement correcte et une phrase grammaticalement incorrecte.

Pour réaliser cette étude, comment elles ont procédé ? Et bien elles ont testé 34 enfants de 4 mois. Et ses enfants n’avaient jamais été exposés à l’italien. Elles ont choisi des relations entre éléments qui traduisent des règles grammaticales régulières. Et elles ont exposé les enfants un stimulus de quatre mots corrects et incorrects en italien.

Par exemple, une des règles grammaticales qu’elles ont testées, en français ce serait « peut chanter » donc en italien c’est « può cantare ». Ec’était le fait qu’après « peut » on a toujours un verbe à l’infinitif.

Comment ça se déroule l’étude ?

Pendant trois minutes on est dans la phase de « learning ». C’est à dire que l’enfant est exposé à des phrases correctes. Par exemple « il fratello può cantare »,  « le frère peut chanter », c’est une phrase correcte. Et il est exposé au total pendant trois minutes donc à 64 phrases (de 4 mots) correctes.

Et ensuite on a la phase de test. C’est le moment où on étudie la réponse cérébrale des enfants. C’est une phase de test qui dure un peu plus d’une minute. On expose le bébé à 8 phrases correctes et 8 phrases incorrectes. Et ce schéma-là on le répète au total quatre fois.

On arrive à une étude qui pour chaque enfant dure environ 13 minutes.

Quels résultats ?

Donc les résultats de l’étude montrent une très claire indication neurophysiologique de discrimination entre les phrases correctes et incorrectes. Donc en d’autres mots, les bébés reconnaissent les phrases grammaticalement incorrectes. En plus, on a remarqué une amélioration entre la phase 1 et la phase 4. Vous souvenez, je vous ai dit qu’on répétait le même schéma d’expérimentation quatre fois. Donc ça veut dire qu’entre la phase 1 et la phase 4, les bébés se sont améliorés dans leur apprentissage.

Donc clairement cette étude, elle est révolutionnaire. Elle nous montre qu’un bébé de 4 mois peut repérer les règles grammaticales implicites (puisqu’elles ne sont pas expliquées aux enfants) d’une nouvelle langue à partir d’une exposition brève à celle-ci.

Voilà donc moi je trouve ça fabuleux de se rendre compte qu’un bébé de 4 mois, qu’après une exposition très brève à une nouvelle langue, il arrive à distinguer quelle phrase est grammaticalement correcte et quelle phrase est grammaticalement incorrecte dans une langue qu’il n’a jamais entendue. C’est magique, le cerveau d’un bébé est absolument magique. Donc je voulais absolument partager ça avec vous si vous avez des réactions des commentaires n’hésitez pas à m’en serais ravie de vous lire. Je vous dis merci et à bientôt.

Pour d’autres articles sur les langues, vous pouvez consulter cette page ou consulter ma chaîne YouTube.

         Transcrire de 00 :00 à 5 :03min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.